AAFL, 65 rue des Cités, 93300 Aubervilliers lll T.01.48.11.02.30 lll contacts
 

 

Innovation et Ajustements

par Michel Piriou
(éditorial des Actes de lecture n°125 - mars 2014)

« On peut se demander si ce que vit l’écolier d’aujourd’hui est tellement différent de ce qu’a connu son père. Selon l’humeur, on répondra que c’est heureusement la même école ou trop timidement une autre. Des changements réels dans des horaires, des contenus ou des techniques se superposent en effet à une étonnante stabilité dans l’objectif éducatif et dans le statut de l’apprenant.

Il en est des changements dans l’école comme du bouchon au fil de l’eau. En quelques heures, il s’est déplacé par rapport à la rive mais est resté immobile pour les autres objets que le courant emporte avec lui. On peut alors espérer que les changements opérés dans l’école vont la maintenir dans une relation inchangée avec les intentions d’un système social qui suit le cours de la rivière. Pour remplir toujours la même fonction, l’école devra consentir des ajustements permanents.
Parfois, la conjonction de certains renflements de la rive avec la hauteur de l’eau provoque des remous qui déplacent les objets flottants les uns par rapport aux autres. Alors, certains ré-ajustements nécessaires à l’école pour rester la même peuvent modifier involontairement la relation entre un système social et son appareil éducatif. On considérera, par exemple, que l’introduction des mathématiques modernes, la scolarité élémentaire ramenée pour tous à cinq années, le remplacement de l’enseignement traditionnel de la langue par certaines retombées d’une linguistique plus récente, la promotion de méthodes actives, la course à la motivation, etc., on considérera que ces mesures sont comme autant d’ajustements pour que l’école réponde, compte tenu des évolutions extérieures, à des exigences nécessaires au progrès de l’appareil productif. Par contre, pour improbable que soit cette hypothèse, si l’enseignement des mathématiques modernes ou la pédagogie par objectifs venait à développer chez les enfants une contestation des pratiques éducatives familiales ou inversait l’ordre des critères scolaires de réussite sociale, alors, de tels effets, non voulus dans l’ajustement et redoutés par le groupe social dominant, constitueraient une dérive du rôle présentement dévolu à l’école. Et, de ce fait, rapidement condamné par des « experts » au nom de l’intérêt de l’enfant !

Parallèlement à ces changements attentifs à ce que rien des rapports sociaux ne change, on rencontre des innovations qui, elles, visent explicitement une modification des relations entre l’école et le tissu social, un peu comme si un nageur allait chercher le bouchon encerclé sur la rive droite et tentait de le ramener au centre ; ou plus si affinité... Il en va ainsi de militants pédagogiques qui s’engagent afin que l’école déjoue le consensus par lequel elle existe. Loin de se confondre avec des ajustements, l’innovation exprime alors la volonté que l’éducation intervienne dans le mode de constitution des outils intellectuels des forces en présence et non dans l’inculcation aux dominés (sous couvert de promesse de réussite individuelle) de la manière de penser des dominants, ce qui est la voie la plus assurée pour reproduire la domination. C’est dire le malaise si cette innovation était prise en charge par le système lui-même qui en a besoin pour ne pas « coller au fond » et se maintenir ouvert et qui, au plus vite, détournera, récupérera ou marginalisera une telle entreprise. »
Lire la suite

puceEn savoir + et inscriptions




GROUPES LOCAUX

Participer à un groupe local, c’est la possibilité de faire converger les efforts de toutes celles et ceux qui veulent promouvoir des rapports plus efficaces avec les écrits (enseignants, bibliothécaires, formateurs, syndicalistes, militants…) en partenariat parfois avec des structures associatives, des collectivités locales…

puceGL13 : intervention Jean Foucambert : « Pédagogie et lecture, quelles perspectives pour demain ? ». Dans le cadre des journées d'études intitulées « Refonder le lien entre école et lecture publique. » à Draguignan le mercredi 2 avril 2014. En savoir plus

puceAL31 : les rendez-vous du groupe local...
le programme complet.

puceGL34 : Les samedis matins de l'AL 34, au centre ressources littératures de jeunesse, médiathèque Emile Zola à Montpellier, de 9h à 12h //// gratuit et ouvert à tous... le programme complet.

puceAL69 : les rendez-vous du groupe local...
le programme complet.

puceALEPH 92 : les rendez-vous du groupe local...
le programme complet.

lettres
al125
sommaire / s'abonner
notes de bas de pages

Des Lecteurs à l'œuvre,
une collection de DVDs


Maki Mococo

Poussin Poussine

Arrête tes clowneries

Explorateurs de légendes

Une fin de loup
Partager sur Facecbook. Partager sur Twitter.transparentPartager avec un ami.

accueil lll contacts lll mentions légales lll plan du site